Selon les informations d’Europe 1 du 9 janvier 2021, Brigitte Macron a été testée positive à la Covid-19 pendant les vacances de Noël. Une infection, restée secrète jusqu’à présent, ne l’empêchant pas de fêter la fin d’année aux côtés de son époux Emmanuel Macron.

  • Brigitte Macron
  • Emmanuel Macron

C’est désormais officiel, la France compte, au 9 janvier 2021, près de 6% de cas positifs à la Covid-19. Le germe infectieux continue encore et toujours de faire des dégâts sur le territoire, pratiquement un an après la détection du premier cas dans l’Hexagone. Et les personnalités politiques ne sont pas épargnées. Après la contamination de Donald Trump, Jair Bolsonaro ou encore Boris Johnson, jeudi 17 décembre 2020, les Français apprenaient qu’Emmanuel Macron avait lui aussi été testé positif au coronavirus.

Et ce, malgré un renforcement des règles sanitaires. La mauvaise nouvelle a été révélée par l’Elysée, par le biais d’un communiqué transmis à la presse. Le président de la République et son épouse Brigitte Macron, désignée comme cas contact, ont rapidement été mis à l’isolement, chacun de leur côté, de manière à diminuer les risques transmission du virus. C’est finalement le 26 décembre 2020 que le couple présidentiel a été vu ensemble lors d’une visite dans la commune de Brégançon. Pourtant, selon les informations d’Europe 1, la première dame avait elle aussi été diagnostiquée positive à la Covid-19 quelques jours plus tôt.

Brigitte Macron infectée, sans aucun symptôme inquiétant

Selon nos confrères, Brigitte Macron avait fait un test Covid-19 le 24 décembre 2020, jour du réveillon de Noël, qui s’est avéré positif. Si son âge, 67 ans, fait d’elle une personne à risques face au germe infectieux, l’épouse d’Emmanuel Macron ne présentait “aucun symptôme lourd”. Et compte tenu de la fin de l’isolement du président de la République au moment du diagnostic, le couple s’est tout de même autorisé un séjour en amoureux pour fêter Noël ensemble. Toujours selon Europe 1, la mère de Tiphaine Auzière aurait passé de nouveaux tests les 30 et 31 décembre 2020, et ces derniers se sont révélés négatifs. Une bonne nouvelle pour le chef d’État, qui se penche désormais sur la gestion de la campagne de vaccination contre le coronavirus en France.

Source: Lire L’Article Complet