Corinne Masiero s’est révélée dans la série policière Capitaine Marleau. Si son personnage est adoré de tous, la comédienne fait débat concernant ses avis un peu trop prononcés sur certains sujets. Des critiques dont elle se fiche éperdument.

Capitaine Marleau, c’est reparti ! La série policière portée par Corinne Masiero est de retour dès ce mardi 13 octobre sur France 3. Un rendez-vous que les téléspectateurs ne manqueront pas. Il faut dire que depuis le lancement de la série en 2015, la fiction française récolte un franc succès. Et on est prêt à parier que le franc-parler et la gouaille de l’héroïne Corinne Masiero n’y sont pas pour rien. La comédienne de 56 ans n’a pas la langue dans sa poche. Quand elle a un message à faire passer, elle n’est pas du genre à mâcher ses mots et à brosser ses interlocuteurs dans le sens du poil. Et elle ne se gêne pas pour, parfois, glisser discrètement ce qu’elle pense dans certains de ses dialogues : « Parfois, des répliques s’y prêtent et je trouve un moyen de les glisser, révèle-t-elle dans Le Parisien. Parfois, ça ne passe pas. Des passages ne sont pas forcément gardés. Je n’ai pas d’œil sur le montage final ». Peu importe, si Corinne Masiero a quelque chose à dire, tous les moyens sont bons pour se faire entendre.

Galerie: “P’tit c*nnard” : Mercotte, la flingueuse, montre un côté très cash qu’on ne lui connaissait pas ! (Public)

Instant clash

Le côté grande gueule de Corinne Masiero ne plaît toutefois pas à tout le monde. C’est le cas de Géraldine Maillet. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste avait fait part de sa colère envers la star de Capitaine Marleau, un peu trop bavarde à son goût : « Ce que je déteste, c’est quand elle est une sorte de révolutionnaire d’opérette comme ça. Je la trouve totalement démago ».

Géraldine Maillet n’est peut-être pas la seule à avoir un avis tranché sur Corinne Masiero, mais cette dernière n’a que faire de tous ceux qui la critiquent : « Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, j’en ai rien à foutre, confie-t-elle au Parisien. Peut-être qu’ils ont raison : si ça se trouve, c’est nul à chier. Mais moi, ça me plaît. Après, il y a un bouton sur la télé pour l’étendre aussi ». C’est ce qui s’appelle avoir du répondant.

Source: Lire L’Article Complet