Ce samedi 5 juin, Christine Kelly a été prise à partie en terrasse selon les informations de Valeurs Actuelles. La journaliste de l’émission Face à l’Info sur Cnews a décidé de porter plainte.

Les faits se sont déroulés le samedi 5 juin vers 16 heures dans le XVIème arrondissement de Paris. Attablée à une terrasse bondée, celle de La Favorite, rue de Passy, Christine Kelly s’est fait insulter par une autre femme, elle aussi attablée en terrasse selon les informations rapportées par Valeurs Actuelles. La raison de son courroux ? La journaliste est présentatrice de l’émission Face à l’Info diffusée sur Cnews, dont l’un des chroniqueurs se nomme Eric Zemmour.

Selon nos confrères, “la femme n’aurait pas hésité à lui faire un doigt d’honneur et à filmer la présentatrice à l’aide de son téléphone portable”. Un comportement déplacé qui a forcé Christine Kelly a quitter les lieux. Cette dernière envisage de porter plainte. Sur les réseaux sociaux, le journaliste Eric Naulleau a tenu à prendre sa défense : “Total soutien à mon amie Christine Kelly, prise à partie pour la seule raison qu’elle fait son métier – et qu’elle le fait bien”.

Total soutien à mon amie @christine_kelly prise à partie pour la seule raison qu’elle fait son métier – et qu’elle le fait bien. https://t.co/gfQ2hchYS3

Christine Kelly déjà visée par des menaces de mort

Depuis son arrivée aux commandes de l’émission Face à l’Info et sa collaboration avec le très controversé Eric Zemmour, Christine Kelly a été à maintes reprises la cible de menaces. “Qui a déjà survécu à des mois ou des semaines de menaces de mort en travaillant ? Merci pour vos témoignages. Ça peut aider”, avait-elle confié dans un tweet énigmatique en novembre 2019. En août 2020, alors que la journaliste rempilait pour une saison 2 de l’émission, la situation ne semblait pas s’être vraiment calmée. “Saison 2. Émission 2. Intimidations 2 millionsavait-elle fait savoir.

Une émission, qui, si elle ne plaît pas à tout le monde, réalise de très belles audiences sur la chaîne. En coulisses, l’ambiance est fort heureusement fort agréable et constructive selon l’animatrice. “On se dit tout”, avait-elle assuré avec chaleur, “on a compris qu’on est là pour être au service du public, apprendre des choses aux téléspectateurs.” Et Christine Kelly d’évoquer “une sorte de famille où on se respecte”. Dans les colonnes de TV Magazine en février dernier, la journaliste passée par le CSA, semblait avoir retrouvé un peu de sérénité… Après une période “pénible”, elle expliquait : “c’est incroyable de voir comment les choses se sont inversées et comment les menaces se sont transformées en encouragements à une vitesse grand V.”

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet