Victime de haine sur les réseaux sociaux, Marie, une candidate de The Voice, décide de prendre la parole.

Les épreuves des KO de The Voie ont commencé le 24 avril dernier sur TF1. Des talents aux voix incroyables n’ont pas continué l’aventure au grand désarroi des internautes et de certains chanteurs. On pense notamment à Azza Kamaria, talent de Florent Pagny, qui avait choisi d’interpréter Elastic Heart, un titre magistral de Sia.

Dans une robe spectaculaire, comme sa voix, la jolie brune a laissé tout le monde bouche bée, dont Slimane, qui l’a qualifié de “dangereuse” en story sur son compte Instagram sans parler d’Amel Bent qui n’a pas hésité à lui laisser un joli commentaire sous l’une de ses publications : “Tu as été magique aussi belle et puissante que ta voix ! Merci pour les frissons et le sourire contagieux.”

En revanche, du côté de Marie, un autre talent de l’émission, tout n’est pas si rose… Malheureusement, la jeune femme, talent de Florent Pagny tout comme Azza, a dû faire face à un déferlement de haine. Elle a d’ailleurs dû gérer d’énormes crises de stress et d’angoisse avant de monter sur scène. Sur la Toile, ses haters n’ont pas été très tendres avec elle, on pouvait notamment lire : “Mais Marie c’est quoi cette tête à la fin ?” ou encore Marie… dommage je retiens plus son cinoche exaspérant que sa qualité de voix…”

Hier, lundi 26 avril, Mari a décidé de prendre la parole. Face caméra, elle explique sur son compte Instagram : “Ce déferlement de haine est tellement représentatif de notre société en France. La différence n’est pas toujours la bienvenue. Je peux vous dire que cela fait vingt ans que je travaille très dur, qu’une crise d’angoisse comme celle des auditions à l’aveugle ne définira pas ma carrière. Ni ma personne.”

Marie s’est ensuite défendue et elle a poursuivi : C’est fou comment, en fait, je suis devenue la cible de haine des téléspectateurs. Car dans l’épisode des K.O. de samedi, je n’ai rien fait…” Heureusement la jeune femme peut compter sur le soutien de centaines d’autres personnes bienveillantes qu’elle ne manque pas de remercier chaleureusement.

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet