Jeudi 8 juillet 2021, TF1 proposait dans son JT de 20 heures le témoignage inédit de cinq amies de Delphine Jubillar. L’une d’entre elles a affirmé que, dès le mois de novembre 2020, son mari Cédric s’était montré “menaçant”.

  • Delphine Jubillar

Alors que le jeudi 8 juillet 2021, la cour d’appel de Toulouse rejetait finalement la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar, le JT de 20 heures de TF1 proposait le même jour des témoignages inédits donnés par des amies de l’infirmière portée disparue dans le Tarn depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les déclarations des jeunes femmes interrogées dans le sujet ne vont pas redorer le blason de l’époux incarcéré depuis le vendredi 18 juin 2021. Ainsi, celles qui comptaient parmi les proches de Delphine Jubillar ont tout d’abord confirmé qu’elles savaient que l’infirmière avait un “amant”, dont elle parlait comme son “confident”. Pire : dès le mois de novembre 2020, elles décelaient chez lui un comportement déjà “menaçant”. Valérie, nourrice des deux enfants du couple, a ainsi déclaré : “Il m’a dit : ‘Elle veut divorcer.‘ Il me l’a dit sur un ton méchant, parce qu’il m’a dit : ‘Il y a quelque chose qui va changer. Elle veut divorcer, elle va voir ce qu’elle va voir. Elle veut jouer à ça, on va jouer à ça'”.

Delphine Jubillar : cette activité très surprenante de son mari Cédric après le signalement de sa disparition

Des déclarations choquantes qui font penser aux cinq femmes interrogées par TF1 que Cédric Jubillar aurait pu tuer sa femme. Par rapport à son comportement, ça ne m’étonne pas“, a estimé Emeline, une autre femme du groupe de cinq. Les autres ont quant à elles ont formulé cette pensée : “Commettre l’irréparable sur un coup de nerf… Ça peut être possible… Un coup de colère“. Sept mois après cette disparition, le mystère autour du destin de Delphine Jubillar reste entier. Comme le relatait BFMTV le mercredi 7 juillet, les enquêteurs ont déchiffré les données des smartphones du couple pour tenter de comprendre le déroulement de la nuit du drame. Les détails présents dans les téléphones des deux époux soulignent un comportement des plus étranges de la part de Cédric Jubillar qui, aujourd’hui, a de quoi étonner : Cédric Jubillar aurait passé une partie de la soirée, puis de la matinée, à jouer à un jeu vidéo sur son smartphone. Une activité qui peut surprendre alors qu’il avait déjà signalé aux gendarmes la disparition de son épouse.

Source: Lire L’Article Complet