Victime d’un AVC il y a plus d’un an et demi, Catherine Deneuve a fait sa première apparition publique samedi sur les marches du Festival du Cannes. L’icône, à l’affiche du film De son vivant, est toutefois venue avec une petite exigence : ne pas être interrogée sur son état de santé.

C’était l’évènement du week-end sur la Croisette. A l’écart des projecteurs depuis son AVC en novembre 2019, Catherine Deneuve a fait son grand retour samedi lors de la présentation hors compétition de De son vivant, son nouveau film signé Emmanuelle Bercot et dont elle partage l’affiche avec Benoît Magimel. Une projection pas comme les autres pour la star : longuement ovationnée, celle qui est pourtant habituée aux honneurs n’a pas pu retenir une larme. “Je connais Cannes depuis si longtemps, à chaque fois pour des choses très différentes, mais je n’ai jamais aussi été émue qu’hier soir lors de mon arrivée dans la salle“, a-t-elle confié le lendemain en conférence de presse.

Comment va-t-elle aujourd’hui ? La question brûlait les lèvres de tous les journalistes, mais Catherine Deneuve avait prévenu : le sujet ne devait pas être abordé. Comme le raconte Le Parisien, la légende du cinéma a tout de même évoqué sa santé lors du lancement de la conférence de presse. “Je vais bien“, a-t-elle concédé à l’animatrice qui, “au nom de tous les journalistes présents“, était la seule à avoir pu faire allusion à cet AVC. Même interrogée sur les deux interruptions de tournage, la comédienne de 77 ans a préféré évoqué la deuxième, liée au Covid-19. Rien d’anormal quand on est une star parmi les stars.

Catherine Deneuve et la cigarette électronique

Quelques heures avant son apparition sur le tapis rouge, dans une sublime robe longue en velours noire, c’est François Kraus, le producteur du film, qui a donné de ses nouvelles au Parisien : “Elle est en pleine forme. C’est Catherine, elle est prête, elle est arrivée vendredi, tout va bien”, a-t-il assuré. Un retour au top qu’elle doit aussi à quelques petits ajustements dans sa vie de tous les jours : adieu les Vogue fines, place à la cigarette électronique. Mais l’aura de Catherine Deneuve n’est pas près de disparaître. “Quand on la voit, impossible d’imaginer qu’il lui est arrivé quoi que ce soit”, estime Emmanuelle Bercot. Cannes peut déjà en témoigner : Catherine Deneuve n’a pas encore fini de fasciner.

Crédits photos : JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet