Si elle a fait ses débuts dans le monde du X, Brigitte Lahaie ne regrette en rien cette expérience et n’hésite pas à en dévoiler les détails !

Elle a tout quitté. Invitée sur le plateau d’Évelyne Thomas ce mardi 25 mai, Brigitte Lahaie est revenue tout naturellement sur son parcours inattendu et inhabituel, qu’elle a, contre toute attente, adoré.

À 19 ans, elle rêve de devenir mannequin, et décide donc de partir loin de sa famille afin de réaliser son rêve à Paris. Rejetée pour sa “poitrine trop importante“, Brigitte Lahaie va finalement tomber sur une petite annonce qui bouleverse sa vie, “J’ai 21 ans, c’était en 1976. Grâce à une annonce dans ‘France Soir’ qui disait ‘Recherchons femmes à fortes poitrines’. Comme en tant que mannequin on m’avait refusé parce que j’avais trop de poitrine, je me suis dit ‘Tiens, c’est pour moi’“. La lumière au bout du tunnel qui n’est finalement pas ce à quoi elle s’attendait, mais qui va se révéler être une aubaine.

Lorsqu’elle découvre de quoi il s’agit, la jeune femme de l’époque se retrouve perdue, face à un sujet qu’elle ne connaît pas vraiment : la sexualité, et plus particulièrement sa sexualité, “C’est mon inconscience ou mon courage. Je n’avais pas conscience de mon corps, mais je me disais que ça, au moins, c’était original. Vous savez, quand on a 20 ans, on ne sait pas très bien pourquoi on fait ça. On a une sorte d’ange gardien qui nous guide“. Et contre toute attente, à la suite de cette première expérience, Brigitte Lahaie va poursuivre dans cette voie, fière de son travail, de la femme qu’elle devient, “Je crois que c’était une sorte de pied de nez à mon éducation.”

Après dix ans dans le milieu, l’actrice a finalement changé de point de vue sur ce métier, “Après, j’ai évidemment compris plein de choses parce que j’ai fait un petit peu de travail sur moi-même.”, mais n’a pas pour autant regretté son choix, qui a d’ailleurs été une sorte de rébellion face à son environnement familiale qu’elle n’appréciait plus, “C’était un peu une manière pour moi de vraiment faire un pied de nez à cette petite société bourgeoise où il faut être bien-pensant, il faut cacher. Moi, je n’ai rien caché. Il y avait aussi cette revendication de libérer la femme. C’est une époque où les femmes avaient peu de place dans la société et où elles avaient peu de place dans la parole de la sexualité”. Aujourd’hui actrice et animatrice radio, Brigitte Lahaie évoque son passé sans langue de bois. 

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet