Après les révélations de Pascal Praud sur CNews, la famille de Bernard Tapie a tenu à faire le point. Sur BFM TV, son fils Laurent a parlé d’un état de santé "très préoccupant".

Mercredi 26 mai, Pascal Praud est revenu l’état de santé de Bernard Tapie dans L’heure des pros sur CNews. L’occasion pour l’animateur de faire de nouvelles révélations sur la maladie qui affaiblit l’ancien président de l’Olympique de Marseille. “Je l’ai eu il y a cinq minutes. Il a demandé un report [de son procès en appel dans l’affaire de l’arbitrage] parce qu’il souffre de nouvelles tumeurs aux reins et au cerveau. C’est un homme qui mène un combat contre la mort depuis des semaines, depuis des mois. Il y a deux nouvelles tumeurs qui sont apparues“, a-t-il expliqué. “Les professeurs de médecine lui disent qu’il faut soigner ça tout de suite. Il a assisté à la première semaine du procès. Et pour la deuxième semaine, il veut sauver sa peau. Donc il veut subir ces traitements et demande un report de son audience.”, raconte le journaliste. L’ancien ministre de la Ville de François Mitterrand renonce à être défendu devant la cour d’appel de Paris, qui le juge pour “escroquerie” et “détournement de fonds publics”, dans l’affaire de l’arbitrage rendu en 2007 en règlement de son contentieux avec le Crédit lyonnais.

La famille de Bernard Tapie met les choses au clair

Jeudi 27 mai, sur BFMTV, Laurent Tapie, fils de l’homme d’affaires, a tenu à apporter des précisions aux révélations de Pascal Praud. “Son état de santé est honnêtement très préoccupant puisqu’il a des apparitions de nouvelles tumeurs depuis quelques jours”, a-t-il expliqué. Dans un communiqué transféré à l’AFP, la famille de Bernard Tapie a tenu à mettre les choses au clair. “Suite aux informations dans les médias sur son état de santé, sa famille tient à préciser que Bernard Tapie est actuellement en train de préparer une série d’interventions médicales (chimiothérapie, immunothérapie, cryogénie, radiothérapie, chirurgie) qui vont avoir lieu dans les prochains jours“, a affirmé un proche. “En aucun cas, il ne s’agit d’une entrée en soins palliatifs et son pronostic vital à court terme n’est pas engagé“., a-t-on précisé.

À voir aussi : Amel Bent se lâche sur Instagram

Source: Lire L’Article Complet