Invité des Grandes Gueules ce vendredi 11 juin, Franz-Olivier Giesbert, auteur du livre “Bernard Tapie – Leçons de vie, de mort et d’amour“, a évoqué l’histoire de la petite Zora, accueillie par la famille Tapie alors qu’elle souffrait d’un cancer au stade terminal. Un récit poignant, qui témoigne de la pudeur de l’homme d’affaires.

Derrière l’image publique de Bernard Tapie, se cache un homme aux secrets multiples. Un jardin secret qu’a tenté de pénétrer Franz-Olivier Giesbert, auteur de l’ouvrage Bernard Tapie – Leçons de vie, de mort et d’amour, paru le 10 juin. Invité au micro des Grandes Gueules ce vendredi 11 juin, le journaliste a évoqué la personnalité complexe de Bernard Tapie, sur laquelle il s’est longuement penché pour parvenir à l’écriture de son livre. “Il passe pour quelqu’un d’extrêmement égocentrique, et quand on le connaît, quand on le fréquente, on se rend compte que toutes les questions personnelles, dès que c’est personnel, il ne peut pas en parler“, a-t-il expliqué.

Le journaliste a ensuite évoqué l’histoire de la petite Zora, que les époux Tapie ont accueilli chez eux, avec l’accord de ses parents. Une histoire dont Bernard Tapie n’a jamais parlé publiquement, par pudeur. “Ça par exemple, jamais il ne m’en parle. J’apprends ça en parlant avec Laurent Tapie, son fils. Je vais lui en parler et il me regarde avec une gueule… (…) Finalement il s’est ouvert peu. C’est quelqu’un qui n’aime pas parler de lui“, a-t-il ajouté.

Franz-Olivier Giesbert : conversation intime avec Bernard Tapie @fogiesbert #GGRMC pic.twitter.com/CwLdLhC14Z

L’état de santé de Bernard Tapie

Depuis plusieurs mois, le célèbre homme d’affaires souffre, comme l’avait précisé son fils, d'”une tumeur au cerveau, deux dans les reins [et] dans l’abdomen”. Un état de santé très fragile, mais Bernard Tapie continue à se battre, malgré les allers-retours à l’hôpital. “C’est ce qui me fascine, sa volonté. Il ne lâche pas l’affaire, face au cancer, face aux ennuis judiciaires, il est toujours là et il se bat,” avait confié Franz-Olivier Giesbert.

Crédits photos : ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet