C’était la boulette du vendredi 28 août 2020. En plein direct, la chaîne L’Équipe a affiché un bandeau annonçant la mort de Bernard Tapie qui s’est empressé de répondre avec humour à son décès.

  • Bernard Tapie
  • Sophie Tapie

Atteint d’un double cancer de l’estomac et l’œsophage, Bernard Tapie est loin d’avoir dit son dernier mot. Combatif face à la maladie, l’ancien président de l’Olympique de Marseille a accepté de suivre un traitement expérimental. Pourtant, la chaîne l’Équipe a annoncé en direct la mort de l’homme d’affaires de 77 ans, le vendredi 28 août 2020. En début de soirée, lors de l’émission L’Équipe d’Estelle, un bandeau rouge “Breaking news” est apparu au bas de l’écran indiquant : “Décès de B. Tapis (1943-2020) ex-président de l’OM”. Une erreur vite corrigée.

Après avoir retiré le bandeau, la chaîne a présenté ses excuses via son compte Twitter au principal intéressé, à ses proches, mais aussi aux téléspectateurs, pour la “diffusion par erreur, d’une fausse information“. “La chaine L’Équipe soutient plus que jamais Bernard Tapie dans sa lutte contre la maladie”, peut-on lire sur le tweet.

La chaine L’Équipe tient à présenter ses excuses à Bernard Tapie et ses proches, ainsi qu’à ses téléspectateurs, pour la diffusion, par erreur, d’une fausse information.
La chaine L’Équipe soutient plus que jamais Bernard Tapie dans sa lutte contre la maladie.

La drôle de réaction de Bernard Tapie

Amusé par cette annonce qui a pourtant entraîné de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, Bernard Tapie a lancé avec humour à nos confrères de La Provence (dont il est l’actionnaire majoritaire) : “Je ne suis pas au mieux mais ils semblent pressés. Il faudra encore attendre“. Ce n’est pas la première fois que le père de Sophie Tapie apprend sa mort dans les médias. Le 31 octobre 2019, Le Monde a annonçé sur son site le décès du comédien.

Loin de vouloir tirer sa révérence, Bernard Tapie a expliqué à nos confrères du Soir, suivre un protocole basé sur l’“immunothérapie” à l’hôpital UZ Leuven, en Belgique, pour “prolonger” son temps de vie. Ainsi, si ses tumeurs “ont diminué de taille”, mais pas en “quantité”, il a souligne que son cancer peut “connaître des rémissions partielles, même une rémission totale momentanée”, mais “il repartira à un moment ou un autre”. S’il continue de se battre, il a toutefois déploré les effets secondaires de ce traitement qui le mettent dans “un état végétatif” et le laissent dans l’incapacité de “mener une activité qui soit à la hauteur de ce que je sais faire”. Prêt à tout pour repousser l’annonce officielle de sa mort, Bernard Tapie a déclaré que des discussions sont en cours pour “voir s’il y a une autre possibilité de traitement”.

Source: Lire L’Article Complet