Patrick Poivre d’Arvor a exprimé son chagrin sur Twitter ce samedi 9 janvier, à l’occasion du dernier numéro de son émission Vive les livres sur CNews. Un message chargé d’émotion.

A propos de

  1. Patrick Poivre d’Arvor

Alors que l’épidémie de coronavirus pèse sur le monde de la culture depuis plusieurs mois, les téléspectateurs de CNews vont devoir se passer d’une émission littéraire. Ce samedi 9 janvier à 14h30, Patrick Poivre d’Arvor animait son dernier numéro de Vive les livres, à son grand désespoir. En effet, comme l’avait annoncé Le Parisien, la figure emblématique du PAF a appris “brutalement” à la mi-décembre que son programme né en janvier 2017 et devenu quotidien deux ans après sous un format de six minutes, serait déprogrammé. Pour ce dernier jour, c’est Mazarine Pingeot, autrice d’Et la peur continue, qui était à l’honneur. Elle a ainsi rejoint la liste des nombreux écrivains – plus de 800 – qui ont été reçus par le célèbre journaliste de 73 ans.

Sur Twitter, Patrick Poivre d’Arvor s’est livré sans détour, très attristé de laisser cette aventure derrière lui. “Beaucoup de tristesse. J’aimais cette formule comme toutes les émissions littéraires que j’ai animées depuis 1988. Ce qui peut aider le livre est indispensable pour s’élever”, a écrit le passionné de littérature, le cœur lourd. Et d’ajouter, dans un autre tweet tout aussi touchant : “Adieu Vive les livres et à bientôt. La culture est un bien essentiel pour l’âme. Merci à ma fidèle Marie Hélène Mille et aux équipes passionnées de @CNEWS qui me disent avoir eu beaucoup de plaisir à réaliser ces émissions. Merci aussi à Karine Papillaud à Elodie et à Alexandra.”

C'est aujourd'hui la dernière de Vive les livres sur CNEWS.Mazarine Pingeot est ma 800ème invitée à 14h50.Beaucoup de tristesse.J'aimais cette formule comme toutes les émissions littéraires que j'ai animées depuis 1988.Ce qui peut aider le livre est indispensable pour s'élever.

Adieu Vive les livres et à bientôt. La culture est un bien essentiel pour l'âme. Merci à ma fidèle Marie Hélène Mille et aux équipes passionnées de @CNEWS qui me disent avoir eu beaucoup de plaisir à réaliser ces émissions.Merci aussi à @karinepapillaud ,à Elodie et à Alexandra.

Les tendres messages des téléspectateurs

Les internautes n’ont pas manqué de réagir à ces messages publiés sur le réseau social. Une manière de témoigner leur soutien à PPDA, qui avait déjà été évincé du journal télévisé de TF1, en 2008. “La fin de ‘Vive les livre’ est un triste événement. Nous avons réellement besoin de culture en ces moments difficiles. Lire est essentiel à nos vies. Il faut continuer de soutenir nos auteurs. Sans faillir. Très douces pensées PPDA”, “Je suis totalement d’accord avec vous. Dans cette période anxiogène, la lecture reste un formidable levier de culture et d’évasion“, lit-on parmi les commentaires. Des mots qui devraient réchauffer le cœur du père de Solenn.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet