L’artiste Banksy a financé un bateau, dont les commandes ont été prises par la militante allemande Pia Klemp, pour secourir les migrants en mer Méditerranée. Bateau actuellement bloqué avec à son bord plus de deux cents migrants. L’artiste dénonce l’inaction des autorités européennes.

À travers ses œuvres, Banksy ne cesse de faire passer des messages politiques. Que ce soit avec ses peintures à la frontière Israëlo-Palestinienne, sa fresque à Douvres pour dénoncer le Brexit, ou encore sa toile qui s’est autodétruite après avoir été adjugée à plus d’un million d’euros aux enchères chez Sotheby’s à Londres. Un engagement que l’artiste dont on ne connait pas l’identité a porté encore plus loin. Pour dénoncer l’inaction des gouvernements européens face aux décès de migrants en Méditerranée – et y palier -, il a acheté un bateau pour les secourir.

« Comme la plupart des gens qui réussissent dans le monde de l’art, j’ai acheté un yacht… pour traverser la Méditerranée », peut-on lire dans une vidéo publiée sur Instagram, samedi 29 août, montrant des images du bateau, baptisé Louise Michel, peint en rose et blanc, avec une variation de “La fille au ballon” qui cette fois-ci tient une bouée de sauvetage en forme de cœur, ainsi que des images de migrants y montant. « C’est un navire de la marine française, que l’on a transformé en bateau de secours, parce que les autorités européennes ignorent délibérément les appels au secours des “non-européens”. » Un message pour urger les autorités à réagir. D’autant que le navire, parti le 18 août de Borriana, dans l’est de l’Espagne selon les informations de The Guardian, a plus que jamais besoin d’aide.

« Nous avons besoin d’assistance immédiate »

Vendredi 28 août, 130 migrants à bord d’un canot pneumatique à la dérive ont été secourus par le Louise Michel. Et après un premier sauvetage jeudi 27 août, le bateau est plein. Avec 219 migrants à son bord – dont 33 qui n’ont pu monter sur le navire, restant sur un radeau amarré au bateau -, et seulement dix membres d’équipage, le Louise Michel ne peut plus avancer. « Nous avons besoin d’assistance immédiate », pouvait-on lire sur Tweeter, samedi matin. « Il y a déjà une personne morte sur le bateau. Les autres présentent des brûlures au carburant, ils sont restés pendant des jours en mer et maintenant ils sont laissés pour compte dans une zone de recherche et de sauvetage de l’Union Européenne. »

View this post on Instagram

. . mvlouisemichel.org

A post shared by Banksy (@banksy) on

🔴Alert! #LouiseMichel assisted another 130 people – among them many women & children – and nobody is helping! We are reaching a State of Emergency. We need immediate assistance, @guardiacostiera & @Armed_Forces_MT. We are safeguarding 219 people with a crew of 10. Act #EU, now!

Source: Lire L’Article Complet