Ce lundi 26 avril, Melania Trump fête ses 51 ans. Alors qu’il a fait le strict minimum les années précédentes, prétextant avoir une charge de travail trop importante, Donald Trump est attendu au tournant.

A propos de


  1. Melania Trump


  2. Donald Trump

Quand on aime, on ne compte pas. Ce mardi 26 avril, Melania Trump fête ses 51 ans. Un événement particulier pour l’ancienne First Lady qui a été quelque peu délaissée par son époux ces dernières années. Et pour cause… peu enclin au romantisme, Donald Trump avait fait le strict minimum.

Si le magnat de l’immobilier ne manque jamais de souhaiter l’anniversaire de sa chère et tendre sur Twitter, son réseau social fétiche, il n’est cependant pas du genre à mettre les petits plats dans les grands. Pour ses 49 ans, Melania Trump avait bien été invitée à dîner par son époux… mais en compagnie du Premier ministre japonais Shinzo Abe et de sa femme, Akie Abe. À la décharge de Donald Trump, il s’agissait d’un rendez-vous officiel, prévu de longue date. Mais l’ancien mannequin n’a pas vraiment été plus gâtée les autres années.

Donald Trump, roi des goujats ?

L’an dernier, Donald Trump avait pourtant vu les choses en grand. Pour les cinquante ans de Melania, il avait pris la plume pour demander à ses compatriotes américains de l’aider à la surprendre avec une carte “signée par un million d’Américains de tout le pays“. Pour ce faire, les participants devaient préciser noms, prénoms, code postal, adresse email et numéro de téléphone portable. Or, il s’est avéré que ce “cadeau” était en réalité une tentative pour dresser une liste de partisans avant les élections, rapportait The Atlantic. Niveau romantisme, on a connu mieux.

Crédits photos : BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet