En mai 2015, Alex Goude a fait son coming-out dans les pages de Gala. Six ans après cette révélation, l’animateur de l’émission “Y’a pas d’erreur” sur France 2 est revenu sur cet épisode de sa vie dans les pages de Public.

Alex Goude sans filtre sur son homosexualité. Six ans auparavant, l’animateur de France 2 a fait son coming-out dans les colonnes de Gala et a présenté son fils, Elliot, né par GPA. Depuis, les années se sont écoulées. Entre temps, le petit garçon a bien grandi et ses papas ont divorcés. Mais le présentateur de l’émission Y’a pas d’erreur a décidé de revenir sur les prémices de son homosexualité dans une interview pour Public, ce vendredi 3 septembre.

“Avant 25 ans, je ne me sentais pas gay” a confié Alex Goude à nos confrères. Désormais bien dans sa peau, le père de famille a expliqué comment du “sportif hétéro” qui avait “même été fiancé”, il est devenu homosexuel. Son changement d’orientation sexuelle a commencé quand “je suis alors devenu très proche d’un autre élève et un soir, les choses se sont faites.” Puis il a ajouté : “Au début, j’étais paniqué.” Et pour cause, “essayer autre chose ne m’avait jamais traversé l’esprit, même dans les douches communes du centre de formation de foot.” Des souvenirs de son insouciance dont il s’amuse aujourd’hui sans aucun tabou.

https://www.instagram.com/p/CTUS65QqOwU/

A post shared by Alex Goude (@alexgoudeofficiel)

Alex Goude : l’annonce de son homosexualité à ses parents

Faire son coming-out auprès de ses parents n’est pas une mince affaire. Alex Goude le sait très bien. Alors, comment l’ont pris ses proches ? “Je ne l’ai pas dit à mon père” a-t-il commencé par dire avant d’expliquer qu’ “il était dans un état terrible après des années d’un alcoolisme qui l’a tué.” Cependant, l’animateur a “été clair avec (sa) mère.” Ce qui lui a valu la fameuse réflexion “de se dire qu’elle n’aurait pas de petits-enfants ! Mais je ne lui en veux pas” a avoué le présentateur de 46 ans. “Pour elle, ça a été soudain alors que, dans ma tête, le chemin avait été plus progressif” a-t-il précisé à nos confrères. Avant de conclure son propos en disant : “Aujourd’hui, j’aime les gens, quels qu’ils soient.” Une ode à l’amour.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet