Alain Bashung a été mis à l’honneur sur France 2 ce 19 août avec "Osez Bashung". A l’origine de ce documentaire, sa veuve Chloé Mons qui se souvient encore de sa première rencontre "électrique" avec le chanteur…

Alain Bashung : sa rencontre avec Chloé Mons

L’ancienne femme du chanteur s’est souvenue de leur rencontre, alors qu’elle travaillait pour un clip d’un des titres phares d’Alain Bashung dans les années 90. “J’avais 24 ans et j’étais engagée sur le tournage du clip de La Nuit je mens. Je ne connaissais pas tellement l’œuvre d’Alain”, a dévoilé Chloé Mons au Parisien. 
En poursuivant: “Ça a été tout de suite électrique entre nous, comme une évidence”. La jeune femme tombe rapidement sous le charme du musicien, de vingt-quatre ans son aîné. Et entre eux, la magie a tout de suite opéré… On a passé la journée sur un nuage, à se regarder, à se frôler, à tomber amoureux…”, a-t-elle continué.
Ils débutent donc une belle histoire d’amour et se marient le 30 juin 2001, quelques mois après l’arrivée de leur bébé, une petite fille, Poppée. “D’emblée, on s’est rendu compte que nous étions d’accord sur la façon de voir la vie. (…) C’était un taiseux mais avec une vie intérieure très riche”, a ajouté Chloé Mons, qui gardera à tout jamais le souvenir d’un homme à la grande constance romantiqueet “facile à vivre” malgré ses “hauts et ses bas”. 

Alain Bashung, dépressif et drogué 

Mais avant leur coup de foudre, Alain Bashung a connu des périodes bien plus sombres de son enfance en Alsace. A travers le documentaire de France 2, on apprend que ses camarades le surnommaient “le bâtard“, en raison de l’absence de son père…. Malgré sa passion pour la musique et un premier contrat signé chez Philips en 1966 à 19 ans, l’interprète d’Osez Joséphine se perd dans les méandres de la drogue pendant quatorze ans.
J’étais un looser, j’ai plongé dans la drogue, j’en avais rien à faire de ne pas me réveiller le lendemain. Et un jour, je me suis dit que je ne pouvais tomber plus bas et que je ne pouvais donc que remonter”, avait-il avoué, révélant avoir été interné dans une clinique en Suisse où ce buveur d’alcool n’avalait que du café et de l’eau. 

https://www.instagram.com/p/CSye-WYIOoi/

A post shared by France 2 (@france2)

Alain Bashung: sa tentative de suicide

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Après un succès retentissant en 1980 avec son 45 Tours Gaby, Alain Bashung voit ses vieux démons le faire replonger. Pire encore, il tente de mettre un à ses jours dans la nuit du 31 décembre 1981 au 1er janvier 1982, comme le raconte un ami proche de la star face caméra. Finalement, la pulsion de vie aura été plus forte…jusqu’au dernier souffle de ce fumeur invétéré.

Source: Lire L’Article Complet