Sur Twitter, les critiques ne manquent pas au sujet d’une récente publication de Jazz. La jeune maman avait partagé un cliché de son fils Cayden juste après sa noyade. Un comportement vivement condamné sur la Toile.

Avis de (nouvelle) tempête sur la JLC Family. Ces dernières semaines, Jazz et son mari Laurent avaient été au cœur d’une polémique. En raison ? Le mari de la jeune femme a flirté avec une autre. Ni une ni deux, Laurent assumait ses faits et gestes :”Ça va être simple, clair, précis. Oui, ce qui est sorti est vrai, j’ai discuté avec une fille. À partir de là, c’est comme si j’avais trompé ma femme. Pour moi, discuter c’est tromper (…) Vous pouvez dire que je suis un bâtard, mais aujourd’hui c’est ma femme qui est plus bas que terre. Levez la main ceux qui n’ont jamais faibli dans leur mariage ? Quand on se marie, c’est pour le bien comme pour le pire !”.

Quelques semaines plus tard, c’est au tour de Jazz d’être la cible d’internautes mécontents. En effet, la jeune maman – qui a décidé de partager à son mari son comportement – a été critiquée pour avoir posté sur les réseaux sociaux un cliché de son fils Cayden juste après sa noyade dans leur propre piscine. C’était il y a un an. Le petit garçon avait alors été hospitalisé d’urgence.

« Ça m’a choqué à mort »

Un an plus tard, Jazz s’est souvenu de ce terrible épisode en partageant sur son compte Snapchat une photo de sa progéniture inconsciente à l’hôpital. Sur le cliché, on peut le voir intubé. « Puis j’ai failli te perdre », se remémore-t-elle, visiblement marquée par cet accident. Il n’en fallait pas plus pour que les internautes montent au créneau en condamnant cette publication : « À vomir … ça m’a choqué à mort aussi … elle dépasse vraiment les bornes elle est cinglée prête à tout (vraiment tout ) pour qu’on parle d’elle c est vraiment pathétique .. quelle honte », « Déjà à quel moment tu te dis je vais prendre mon fils en photo dans le coma ? Et au passage vous ne voulez pas qu’on se cotise pour dictionnaire ? On lui ouvre une cagnotte », ou encore  « Y’a des limites à la connerie quand même arrêter de vouloir tout afficher, là tu es inquiète à ce moment-là mais tu trouves l’esprit de faire ça c’est affligeant », peut-on lire dans les commentaires. Le vent souffle fort sur Dubaï…

Source: Lire L’Article Complet