Envie de changer d’apparence en cette rentrée ? Pourquoi ne pas adopter le tie and dye rouge ? Découvrez les conseils de Gianni Coppa, coiffeur coloriste et fondateur du salon R’Factory.

Restez informée

Le tie and dye est une technique de coloration capillaire qui a le vent en poupe. Le principe ? Réaliser un contraste entre la couleur des racines et celle des pointes. Le tout, en ne créant pas de démarcation trop visibles, le but étant de fondre les deux couleurs. Pour les plus audacieuses, pourquoi ne pas opter pour une couleur qui sort des sentiers battus, comme le rouge ? D’ailleurs, cette couleur se décline en de multiples versions : acajou, cerise, bourgogne, marsala, cuivre, moka, violine, néon… Le rouge s’adapte à tous les styles !

Tie and dye rouge : comment l’adopter ?

Le tie and dye rouge est une coloration à réaliser de préférence sur les chevelures foncées. “On peut par exemple choisir une nuance proche de la racine (très sombre, comme un châtain foncé) et arriver sur les pointes avec un rouge Ferrari” explique Gianni Coppa, coiffeur coloriste. “On peut également créer un tie and dye rouge avec une nuance extrêmement profonde sur les racines et un rouge plutôt pastel sur les pointes” poursuit l’expert capillaire. En revanche, les chevelures les plus claires seront davantage mise en valeur par des nuances moins pigmentées, telles que le caramel ou le blond (afin de préserver l’aspect “naturel” et non marqué du tie and dye).

Quant à la longueur adéquate pour effectuer ce changement capillaire : sachez que le tie and dye peut être réalisé sur cheveux longs ou mi-longs. En revanche, sur cheveux courts, le résultat final ne serait pas optimal. En revanche, la texture de vos cheveux importe peu : qu’ils soient lisses ou bouclés, ce look capillaire vous ira à merveille. Sur cheveux wavy, l’effet tie and dye se fondra d’autant plus avec le reste de votre chevelure.

Tie and dye rouge : comment l’entretenir au quotidien ?

L’un des points positifs du tie and dye rouge est qu’il n’y a pas de repousses contrastantes au niveau des racines, contrairement aux colorations intégrales. Cependant, cette coloration nécessite tout de même un entretien particulier (entre vos séances de retouche chez le coiffeur). “Il est préférable d’adopter une routine capillaire sans sulfate pour cheveux colorés” explique Gianni Coppa. “On peut également entretenir le rouge avec des soins pigmentés de rouge, à réaliser en fonction de l’intensité désirée” poursuit le professionnel. À vous de jouer !


Source: Lire L’Article Complet