Une première dans Affaire conclue. Ce vendredi 30 octobre, un vendeur a bluffé Sophie Davant et les acheteurs de l’émission phare de France 2, avec un achat des plus surprenants.

Du jamais vu dans l’histoire d’Affaire conclue. Ce vendredi 30 octobre, un vendeur prénommé Alain, venu au nom de sa sœur, a scotché Sophie Davant lorsqu’il a tenté de racheter un objet – une sublime sculpture en marbre blanc baptisée Le Baiser du Faune et signée Joseph d’Asté, artiste italien réputé durant le 19ème siècle – qu’il souhaitant pourtant vendre. Un héritage familial dont il ne voulait pas se séparer et une première pour l’équipe de l’émission phare du service public. “Je suis très, très hésitant car j’aime beaucoup cette sculpture”, a déclaré le vendeur à Alexandra Morel qui souhaitait conclure une affaire avec lui. Et de confier : “j’hésite à l’acheter directement à ma sœur.”

Ni une ni deux, Julien Cohen a alors décidé d’agir, offrant sa place à la table des acheteurs à Alain. “Venez à ma place, ça va vous coûter très cher, je crois”, a ainsi lancé l’homme aux lunettes bleues. Dès lors, le vendeur devenu acheteur a annoncé débourser la somme de 1 320 euros puis celle de 1 350 euros, avant de se lancer dans un duel avec Alexandra Morel, déterminée à se procurer la sculpture. Détermination partagée avec Alain qui, peu de temps après que la vendeuse au marché Biron des puces de Saint-Ouen ait annoncé vouloir dépenser le montant de 1 500 euros, a déclaré être prêt à payer 1 600 euros pour la sculpture de sa sœur, “le prix de réserve” de cette dernière. Finalement, c’est Alexandra Morel qui a remporté ce duel en proposant la somme de 1 601 euros. “C’est la première fois qu’on voit ça dans cette émission. un vendeur qui rachète l’objet qu’il vend, c’est pas banal, a glissé Sophie Davant.

Les vendeurs osent tout

S’il s’agissait d’une première pour les acheteurs et la présentatrice de Affaire conclue, les vendeurs ont souvent plus d’un tour dans leur sac. Récemment, Julien Cohen s’est avoué sous le choc lorsqu’un autre anonyme, du nom de Jean-Pierre, avait fait preuve d’une galanterie étonnante en vendant son objet à Diane Chatelet, qui lui proposait cependant un prix moins cher que celui de son complice. Des moments cocasseset parfois plein d’émotion – que les fans pourront continuer à découvrir sur les écrans, alors que Sophie Davant redoutait de devoir quitter son plateau en raison du reconfinement généralisé.

Crédits photos : Capture France 2

Source: Lire L’Article Complet