Devant les caméras de franceinfo, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a fait comprendre qu’il n’irait pas rejoindre Anne Hidalgo malgré l’appel qu’avait lancé la septuagénaire il y a quelques jours.

« Je préfère les preuves d’amour aux paroles », a stoppé net Olivier Véran face aux déclarations d’Anne Hidalgo trois jours plus tôt. En effet, sur France 3, la maire de Paris avait appelé les membres du gouvernement qui se disent de gauche à la rejoindre : « Mais venez avec moi ! Vous devez être très malheureux d’être dans un gouvernement comme ça ! », avait lancé la candidate à l’élection présidentielle 2022. 3 jours plus tard, ce mercredi 13 octobre sur franceinfo, Olivier Véran a fait comprendre qu’il ne répondrait pas à cette tentative d’hameçonnage en recadrant Anne Hidalgo : « Le reste à charge 0 sur les soins optiques, dentaires, auditifs, c’est nous qui l’avons fait. Je n’ai jamais pu le faire dans un gouvernement socialiste », a-t-il rétorqué.

De marbre face à l’accueil plutôt chaleureux qu’a voulu offrir Anne Hidalgo, Olivier Véran a démontré les multiples différences entre le quinquennat de François Hollande (de gauche), et celui d’Emmanuel Macron. Et, après avoir souligné toutes ces différences, Olivier Véran a jeté un froid sur l’appel de la maire de Paris : « Je dis juste que j’ai très envie de continuer l’action que nous menons collectivement dans le gouvernement d’Emmanuel Macron pendant 5 ans de plus. » Après ces réponses détournées, Olivier Véran a conclu de manière plus explicite : « C’est là que j’estime que nous sommes le plus efficace, et c’est là qu’est l’avenir de la sociale démocratie dans les cinq ans à venir ». Aucun doute, le ministre de la Santé n’est pas prêt à rejoindre Anne Hidalgo.

🗣️ Anne Hidalgo lance un appel aux macronistes de gauche : "J'ai très envie de continuer l'action que nous menons collectivement dans le gouvernement d'Emmanuel Macron pendant cinq ans de plus", affirme Olivier Véran

Suivez le live 👇https://t.co/cEwi3c61QM pic.twitter.com/ARhOC9z9B4

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran

Autour de

Source: Lire L’Article Complet