Georges Pernoud, l’ancien présentateur historique de Thalassa, est mort à l’âge de 73 ans, a-t-on appris ce lundi 11 janvier. Depuis plus de quarante ans, il pouvait compter sur le soutien et la présence de son épouse Monique.

A propos de

  1. Georges Pernoud

C’est un visage connu du petit écran qui s’en est allé. Georges Pernoud, illustre présentateur de Thalassa, est mort à l’âge de 73 ans.“Il est décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d’une longue maladie”, a indiqué sa fille Fanny Pernoud dans un communiqué transmis à l’AFP. Le prédécesseur de Fanny Agostini laisse derrière lui sa femme, Monique, ainsi que leurs deux filles, Fanny et Julie. Comme l’ont rappelé nos confrères de Closer, c’est au début de sa carrière qu’il a croisé la route de celle qui deviendra par la suite son épouse et la mère de ses enfants. En 1972, alors qu’il était caméraman pour l’Office de Radiodiffusion-Télévision Française (ORTF), Georges Pernoud a fait la connaissance de Monique, employée du ministère des Finances (où elle fera toute sa carrière, ndlr). Le coup de foudre entre eux a semble-t-il été immédiat, puisqu’ils se sont mariés l’année suivante.

De leur union, sont nées deux filles : Fanny (1975) et Julie (1978). La première a d’ailleurs pointé le bout de son nez lors d’une année historique pour le présentateur, puisque c’est aussi en 1975 que le premier numéro de Thalassa a été diffusé sur l’antenne de France 3. Un programme culte, pour lequel Georges Pernoud a travaillé durant près de quarante ans, avant de tirer sa révérence en 2017 et de céder sa place à l’ancienne Miss Météo de BFMTV Fanny Agostini. Durant toutes ces années, et alors qu’il a consacré beaucoup de temps et d’énergie à ce magazine, il a pu compter sur le soutien de son épouse Monique. Pour l’anecdote, c’est sa femme qui a fait office de maquilleuse pendant l’enregistrement de sa dernière émission.

Un couple “inséparable”

Si cette femme a partagé sa vie plus de quarante ans, elle a néanmoins toujours veillé à rester discrète. Son mari, qui n’avait pas non plus l’habitude de s’épancher sur sa vie privée, s’est toutefois confié à plusieurs reprises au sujet de son couple. “Nous nous sommes mariés en juillet 1973. Et quarante ans plus tard, comme avec Thalassa, nous sommes inséparables!”, observait-il dans son autobiographie Bon vent! publiée en 2015. Lorsque Georges Pernoud a arrêté la présentation de son magazine consacré à la mer, son épouse Monique n’aspirait qu’à une chose, que son homme “ne fasse plus rien” et “s’occupe un peu plus d’elle”, confiait le principal intéressé à Télé Star l’année de son départ.

La Dordogne, leur refuge

Durant leur temps libre, le couple avait pris l’habitude de partir se ressourcer en Dordogne, dans la maison familiale de Monique, située à Monestier. J’ai épousé cette région dans les années soixante-dix, en même temps que ma femme, qui en est originaire (…) Nous avons aujourd’hui une belle maison où nous nous retrouvons en famille, avec mes deux filles et ma petite-fille”, s’amusait à raconter l’ex-présentateur de Thalassa à La Depêche en 2015.

Un lieu aménagé selon leurs goûts et dans lequel ils aimaient passer leurs étés, comme Georges Pernoud l’avait confié à Sud-Ouest en 2013 : “On a fait tomber le mur pour ouvrir la cuisine sur la salle à manger. Par la suite, l’étable, où vivaient les vaches, est devenue le salon“, expliquait-il à l’époque à nos confrères. “On fait de moins en moins de balades, mais on participe à toutes sortes de soirées qui sont prétextes à bien manger“. Prendre le temps, une notion qui lui avait été inculquée par son beau-père, tandis que sa belle-mère l’avait initié à la cuisine et aux plaisirs de la table.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet