Ce mardi 11 mai, Éric Dupond-Moretti était l’invité de Léa Salamé sur France Inter. Une fois de plus, le ministre de la Justice, et désormais candidat aux élections régionales dans le Pas-de-Calais, a eu du mal à garder son calme en évoquant Marine Le Pen.

A propos de


  1. Eric Dupond-Moretti


  2. Léa Salamé


  3. Marine Le Pen

La cible d’Éric Dupond-Moretti n’a pas changé. En annonçant sa candidature aux élections régionales dans le Pas-de-Calais, le Garde des Sceaux a bien l’intention de faire barrage au Rassemblement National. Interrogé sur cette campagne au micro de France Inter ce mardi 11 mai, le ministre de la Justice est apparu agacé au moment d’évoquer les poids lourds des partis concurrents, à savoir Xavier Bertrand et Marine Le Pen. Éric Dupond-Moretti a d’abord reproché au candidat à sa réélection dans les Hauts-de-France de “duper” les électeurs : “Monsieur Bertrand veut aller à la région, mais il explique que quand il sera à la région, il veut aller à l’Élysée, ce qui est quand même une duperie singulière des électeurs. Moi si je suis élu, je serai à la fois garde des Sceaux et j’assumerai mon mandat électif complètement, je m’y engage”, a-t-il estimé en préambule, avant de s’attaquer à la présidente du Rassemblement National.

Alors que la journaliste de France Inter a voulu rebondir aux propos du ministre de la Justice, elle s’est aussitôt fait interrompre : “Laissez-moi terminer”, lui a demandé Éric Dupond-Moretti, qui a profité de cette prise de parole pour cibler une nouvelle fois la fille de Jean-Marie Le Pen, qu’il n’a jamais vraiment porté dans son coeur : “Marine Le Pen, on ne la voit jamais à l’Assemblée nationale, elle ne représente en rien ses électeurs d’Hénin-Beaumont”, a estimé celui qui partage sa vie avec Isabelle Boulay. À noter que ce n’est pas la première fois qu’il sermonne Marine Le Pen.

[email protected]_DupondM sur sa candidature aux #régionales dans les Hauts-de-France : " @xavierbertrand veut aller à la Région, mais explique que, quand il sera à la Région, il veut aller à l'Élysée. Je serai Garde des Sceaux et j'assumerais mon mandat électif complètement" #le79Inter pic.twitter.com/GO5EqkGsLv

La nouvelle charge d’Éric Dupond-Moretti contre Marine Le Pen

Au cours de cet entretien, Léa Salamé a également souhaité le faire réagir sur les récents propos de la présidente du Rassemblement National, qui a accusé Éric Dupond-Moretti de “harcèlement” politique à son égard. À ce sujet, le principal intéressé, qui a fait savoir qu’il voulait “chasser le Rassemblement National” des terres du Pas-de-Calais, ne s’est pas montré plus tendre : “Écoutez, on va sortir de cette guéguerre de mots (…) Moi ce que j’aimerais savoir, c’est : quelle est sa position sur l’avortement ? Quelle est sa position sur le mariage pour tous ? Quelle est sa position sur l’Europe ? J’ai regardé les propositions qu’elle fait en matière de justice, c’est vide et vide de sens, a affirmé le ministre de la Justice. Une nouvelle attaque en règle, à laquelle Marine Le Pen ne devrait pas tarder à répondre…

[email protected]_DupondM : "J'ai regardé les propositions de @MLP_officiel en matière de #justice, c'est vide de sens" #régionales #HautsdeFrance #le79Inter pic.twitter.com/YIgF0ImNe4

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet