Claude Chirac devrait officialiser ce mercredi 5 juin sa candidature aux élections départementales en Corrèze. Sur place, un scénario l’opposant à Julie Gayet fait beaucoup jaser.

A propos de


  1. Claude Chirac


  2. Julie Gayet

Les Français vont bientôt être amenés à déposer un bulletin dans l’urne. Et pour cause, le premier tour des élections départementales et régionales se tiendra le 20 juin prochain. Le second tour aura lieu une semaine plus tard. Des personnalités pourraient se porter candidat à ces rendez-vous électoraux. Et notamment en Corrèze ! Ce mardi 4 mai, Le Point et France Bleu Limousin ont affirmé que Claude Chirac serait candidate aux élections départementales à Brive. Mais, la fille de Jacques Chirac pourrait bien se retrouver face à une autre personnalité, en la personne de Julie Gayet. Le nom de l’actuelle compagne de François Hollande circule avec insistance en Corrèze.

Depuis qu’il a acheté une maison sur les hauteurs de Tulle en 2019, le couple formé par François Hollande et Julie Gayet y séjourne au minimum une fois par mois et échange régulièrement avec la population locale sur les marchés. De là à y avoir fait naître des tentations politiques du côté de l’actrice ? La droite locale s’interroge auprès de La Montagne. On la voit partout en ce moment, il doit bien y avoir une raison, a déclaré un maire corrézien. Mais, Julie Gayet a mis les choses au clair auprès du journal local qui l’a sondée sur une potentielle candidature aux prochaines élections. La réponse a “été claire, nette et précise : c’est non”, ont relaté nos confrères.

Claude Chirac, un destin semblable à celui de ses parents ?

Julie Gayet ne devrait donc pas s’inscrire dans la lignée de son compagnon François Hollande, ex-député de Corrèze et ex-maire de Tulle. “Vous ne me verrez pas au conseil mais à la médiathèque, au théâtre, au cinéma… Je ne parle pas de politique. Je suis le côté privé de François. Moi je parle à travers les films, les festivals ou la Fondation des femmes.”, avait-elle déjà déclaré à La Montagne en avril dernier. Au contraire, la fille de Claude Chirac a décidé de marcher sur les pas de ses parents. En effet, avant d’être président de la République, Jacques Chirac a été président du conseil général de la Corrèze de 1970 à 1979, et son épouse Bernadette lui a succédé de 1979 à 2015. Claude Chirac a déjà côtoyé le monde de la politique. Elle a notamment été la conseillère en communication de son père lorsqu’il était à la tête de l’État, et cela jusqu’en 2007.

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet