Écrivaine et scénariste, Amanda Sthers est aussi la maman attentionnée d’Oscar et de Léon, fruits de son mariage avec Patrick Bruel. Deux enfants discrets âgés respectivement de 16 et 14 ans.

En couple avec Patrick Bruel au début des années 2000, Amanda Sthers donnait naissance à son premier enfant en 2003, un garçon prénommé Oscar. Peu de temps après, et plus exactement le 21 septembre 2004, le chanteur et l’écrivaine se mariaient. Ils accueillirent ensuite leur deuxième fils Léon, qui a vu le jour en 2005. Désormais âgés de 16 et 14 ans, les deux garçons vivent dans l’ombre de leurs célèbres parents, divorcés depuis 2007. S’ils sont restés confinés dans le Sud de la France avec leur maman loin de l’interprète de Casser La Voix, rescapé du coronavirus, en temps normal, les adolescents profitent d’un quotidien loin des feux des projecteurs à Los Angeles, toujours au côté de leur mère, partagée entre la ville des anges et Paris depuis 2015. “Je veux qu’ils créent leur propre voie, qu’ils n’aillent pas vers la facilité, racontait cette dernière dans les colonnes de Paris Match.

Elle souhaiterait également que ses enfants optent pour une carrière plus simple et moins médiatique, à l’opposé de la sienne. “Je veux qu’ils se rendent compte de la vacuité de la célébrité, mais ils ont beaucoup de second degré par rapport à ça.” Les deux jeunes hommes n’en sont pas moins présents pour leur père lors de ses shows. Et si elle ne veut pas que ses fils succombent à la tentation de la notoriété, Amanda Sthers s’affiche néanmoins complice sur les réseaux sociaux avec Oscar et Léon (qui apparaissent toujours de dos sur la Toile), ainsi qu’avec Patrick Bruel, dont elle est restée proche depuis leur divorce. Dernier exemple en date : au mois de septembre 2019, les ex-époux fêtaient ainsi l’anniversaire de leur deuxième garçon ensemble à Los Angeles, dévoilant un cliché d’un duo père-fils uni sur Instagram. Et ce, en prenant tout de même soin de préserver l’identité de l’adolescent.

Le poids des mots

Véritable mère poule, Amanda Sthers peinerait cependant à exprimer ses sentiments à voix haute. C’est donc par le biais de l’écriture qu’elle compte faire part de tout son amour pour Oscar et Léon, comme elle l’a confié ce mercredi 24 juin dans l’émission La Grande Librairie. “J’écris énormément de lettres, j’écris à mes enfants beaucoup. Parce qu’une lettre, c’est en vie, elle va grandir avec eux, c’est-à-dire que dans les silences des lettres, ils mettront les choses qu’ils vont comprendre au fur et à mesure”, a expliqué l’auteure de Lettre d’amour sans le dire (paru aux éditions Grasset). Et d’ajouter, soulignant l’importance de l’écriture à ses yeux : “Une lettre, c’est vivant et il faut laisser des choses vivantes à ses enfants pour quand on s’en va.”

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet