Les pieds sont souvent la partie du corps que l’on a tendance à négliger. Et pourtant, ce sont eux qui nous portent, nous permettent de marcher, courir, avancer…. En reconfinement et/ou en télétravail, il est indispensable d’en prendre le plus grand soin si on veut garder une bonne posture, et surtout, éviter les douleurs une fois revenus à la vie normale ! Explications avec Catherine Marin, podologue.

Nous sommes nombreuses pendant cette période de re-confinement à exercer une activité professionnelle en télétravail. Un mode de vie qui épargne à beaucoup d’entre nous une certaine perte de temps dans les transports en commun ou dans les embouteillages. Nous faisant ainsi économiser de précieuses heures (surtout pour les mamans surbookées).

L’occasion d’en profiter pour faire des choses que l’on pourrait d’habitude réserver au week-end ou aux vacances… et surtout pour prendre soin de nous, de notre peau. Gommage, masque, manucure, pédicure, s’improviser une vraie pause spa depuis son salon ou sa salle de bain est toujours un grand moment de bonheur. Mais du coup, on a tendance à oublier un peu que d’autres parties du corps ont elles aussi besoin d’attentions quotidiennes. Notamment les pieds, bien souvent laissés de côté. Alors on a décidé de vous expliquer pourquoi il faut les bichonner car cela va bien plus loin que de simples considérations esthétiques ! Explications.

Petite leçon d’anatomie

« Le pied contient pas moins de 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles et tout cela, sur une zone finalement très petite » explique Catherine Marin. Si la nature a doté le pied de toute cette « technologie », ce n’est pas pour rien ! C’est pour nous permettre de marcher, courir, bref, nous mouvoir ! Le problème : en télétravail, nous avons tendance à rester des heures assis.es derrière nos bureaux. Le risque ?« Les pieds ne sont pas faits pour être posés au sol, assis ou allongés en permanence ” explique la pro, « ils sont faits pour avancer. Et c’est pour cela que les gens ont eu tant de douleurs de pieds au premier déconfinement, car remettre des chaussures du matin au soir était devenu une vraie contrainte » précise t’elle. Alors qu’est ce qu’on peut faire ? Pour éviter de souffrir à chaque pas quand on reprendra une vie normale (délivrée, libérée…), cette pro des petons nous donne une mine de conseils futés à appliquer au plus vite.

Mettez des chaussures à la maison

Lors du premier confinement, de nombreuses personnes ont vécu pieds-nus chez eux ou en pantoufles. « C’est une erreur » martèle Catherine Marin. « Si on adopte cette (mauvaise) habitude pendant plusieurs mois, le pied va s’étaler et au moment de remettre des chaussures, on prend le risque d’avoir de sérieuses difficultés à supporter car cela va devenir une contrainte » précise t’elle.
Mode d’emploi : une seule solution, se chausser correctement. « Alors évidemment, on oublie les bottines ou les escarpins à talons et on choisit un chaussant confortable en cuir souple, une chaussure dans laquelle on ne sera pas serré mais qui maintient le pied. Babies, mocassins, peu importe la forme, l’essentiel est que la chaussure soit en cuir souple et sans talons » ponctue t’elle avant d’ajouter : « Et surtout, si vous avez des orthèses plantaires (comprenez semelles orthopédiques, ndlr), il est indispensable de continuer à vous chausser et à les porter afin de ne pas compromettre le processus de correction et éviter ainsi tout problème inflammatoire ».
Autre conseil : Evitez également les chaussettes qui “marquent” et cisaillent le mollet ou le haut de la cheville ! Elles bloquent la la circulation. Optez pour des chaussettes sans bord élastique et de préférence en fil d’écosse (type DD). Et si vous avez une circulation sanguine paresseuse, n’hésitez pas à porter des chaussettes de contention (dans toutes les pharmacies).

Marchez !

« L’être humain n’est pas fait pour rester assis en permanence, du matin au soir. Alors je conseille à toutes les personnes en télétravail de se se lever et de marcher toutes les 45 mn“. C’est le même principe qu’en avion ! Mode d’emploi : on pose son ordi, et on fait le tour de son appartement plusieurs fois (même s’il est petit) ; Et si on a une maison, on sort marcher cinq minutes dans son jardin. Bref, on fait un break marche utile !

Levez-vous !

On peut aussi travailler debout, en posant son ordinateur, ses cahiers, ses doc sur une table haute. « La position debout va permettre de travailler et d’entretenir l’équilibre, les facultés de propulsion du pied et de conserver l’amortissement assuré par les arches plantaires » explique Catherine Marin. « De plus, le fait d’être en position verticale permet de mieux s’oxygéner et donc de mieux réfléchir, de mieux se concentrer. C’est pour cela que de plus en plus de sociétés proposent ce genre d’installation à leurs employés » précise-t-elle. Mode d’emploi : si la position debout vous semble difficile à tenir toute la journée, pas de souci : alternez entre assis et debout plusieurs fois et ce sera un très bon début.

Bougez !

On ne vous demande pas de faire une séance de fitness, mais de prendre l’habitude de faire quelques exercices utiles au fil de la journée. La raison ? « Le pied contenant beaucoup d’articulations, il faut les mobiliser le plus souvent possible. Alors dès que vous êtes debout, amusez-vous à faire des « talons-pointes » plusieurs fois de suite, afin d’étirer tous les ligaments, mobiliser toutes les articulations, relancer la micro-circulation et faire travailler les muscles, notamment celui de la cheville. Cela vous évitera une éventuelle entorse à la reprise de l’activité au bureau » conseille la pro.

Surélevez !

Pour ne pas contrarier la circulation sanguine, installez un marche-pieds sous votre bureau. Vous n’en avez pas ? Mettez une caisse de vin (vide !) ou une pile de magazine ou de livres ; l’essentiel étant de tout faire pour ne pas avoir les jambes pendantes et surtout d’avoir une position assise avec un angle à 90 degrés entre les cuisses et les mollets. Cela oblige à se tenir droite et limite ainsi les risques de maux de dos.

Soin des pieds : la routine idéale

Outre ces conseils pratiques et exercices futés à adopter chaque jour, nous vous proposons une petite routine soin pour chouchouter vos pieds durablement et ce, en seulement quelques minutes.
•Séchez !
La peau des pieds mérite elle aussi toute votre attention. Après chaque douche ou bain, pensez à bien sécher vos pieds, de préférence au séchoir à cheveux (si, si). Cela évite d’abord une surconsommation de serviettes de toilette (on ne se sèche pas les pieds avec la même que celle qu’on utilise pour le reste ok ?) et en plus, cela écarte tout risque de mycoses ou autres désagréments !
Rapez ! Avec une rape en toile émeri double face : un côté avec gros grain abrasif pour réduire les callosités et un autre plus doux pour polir. On l’utilise à sec le matin une fois par semaine avant la douche, ça prend quelques secondes. Et attention, si la peau est humide ça ne fonctionnera pas !
Repoussez ! En sortant de la douche, pensez – toujours une fois par semaine – à repousser les petites peaux mortes autour de l’ongle avec un petit bâtonnet en buis. Un geste tout simple et surtout rapide, qui permet d’éviter que les ongles poussent mal ou s’incarnent.
Crémez ! Tous les soirs, appliquez une crème sur l’ensemble de vos pieds (chevilles comprises) en prenant soin de bien faire pénétrer la matière par légers massages, y compris sur les orteils. “Evitez d’en mettre la journée avant de vous chaussures, car cela génère de l’humidité” prévient Catherine Marin. Bref, rien de bon en vue ! Vous pouvez également (opter pour des chaussons de soin jetables qui en 20 mn gorgent la peau des pieds d’actifs adoucissants, nourrissants et hydrtatants. Le conseil en + : pour être efficace, une crème pour les pieds doit pénétrer entièrement. Sinon c’est qu’elle n’est pas adaptée à votre peau ! Enfin, sachez que les cabinets de podologie sont ouverts et qu’il ne faut pas hésiter à consulter en cas de douleurs ou de doutes, et idéalement à chaque changement de saison pour un check up ( Catherine Marin Podologue 06 24 10 10 91).

Notre shopping

Les bons soins pour les pieds à retrouver dans le diaporama : Crème Xérial 30, SVR, 8,75€, pharmacies et parapharmacies; Body Retexturing, Skinceuticals (gorgée de vitamine B, d’acide hyaluronique), 65€, pharmacies et parapharmacies ; SA Crème Pieds Régénérante, Cerave, 7,20 e, pharmacies et parapharmacies ; Masque de Nuit Revita-Lissant Akileïne, 9€, pharmacies et parapharmacies; Nectar Nourrissant, D’âme Nature, 9€50, pharmacies et parapharmacies; Soin des pieds hydratant à la gelée Royale Fleurance Nature, 6€30 sur fleurancenature.fr ; Crème Longue Vie Pieds, Guinot, 27€ en instituts ; La Crème Intense pour les pieds, La Biosthétique, 15,20€, labiosthetique.fr; Baume mains et pieds High Five, Kazidomi, 11€45, kazidomi.com ; Crème Pieds Basis Sensitiv, Lavera, 5,49€ en boutiques bio ; Crème de gommage pieds, Mavala, 13,50€, pharmacies et parapharmacies ; Masque Pieds, Inuwet, 7€, sur nocibe.fr ; Feet Good oOlution, 18€ sur oolution.com ; Chaussons de Soin MÊME, 9,90 € la paire, pharmacies et parapharmacies ; Poudre Pieds, Pure, 16€70 sur etrepure.fr ; Baume Souverain, Estime&sens, 30€ en instituts ; Crème pieds et mains, L:A Bruket, 11,95€, parfumdreams.fr ; Crème Pieds Karité, L’Occitane, 24€, fr.loccitane.com ; Masque Soin Pieds, chaussettes imprégnées, Sephora, 4,99€, sephora.fr ; Crème Pieds Enchantés, Delbôve, 55€, fr.delbove.com ; Crème Pieds Nourrissant, Evoluderm, 6€, evoluderm.com ; Crème Pieds Extra Douce, Melvita, 13,30€, marionnaud.fr ; Crème pieds Epidiane, Noreva, 10,99€, en pharmacies et parapharmacies ; Crème Pieds Haute Nutrition, Thalgo, 19,50€, thalgo.fr ; Crème Kératosane 30 anti callosités, Uriage, 8,99€, en pharmacies et parapharmacies ; Masque Soin Pieds & Ustensiles, Kure Bazaar, 6€, ohmycream.com ; Baume Réparateur, Excilor, 6,900€, en pharmacies et parapharmacies ; Wrap Pieds Hydra Repair, Qiriness, 5,40€ sur blissim.fr.

Crédits photos : Unsplash Imani Bahati

Source: Lire L’Article Complet